Complémentaire santé

Les 179 mutuelles de la Mutualité Française Occitanie constituent le premier acteur régional en complémentaire santé solidaire.

La Sécurité sociale ne remboursant plus que 55% des soins courant et 60% sur l’optique etc.., une complémentaire est indispensable pour limiter le reste à charge. Sans complémentaire, le renoncement aux soins touche 1 personne sur 5, soit entre 20 et 30% des Français. Ainsi les mutuelles travaillent à proposer des couvertures adaptées, solidaires et responsables, sans distinction d’âge ou de revenus.

 

Le cœur de métier d’une mutuelle est de garantir à ses adhérents l’accès à une protection sociale complémentaire de qualité. En santé, les garanties permettent d’être remboursé, partiellement ou totalement, du ticket modérateur, c’est-à-dire des frais qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie obligatoire.

 

Chacun peut adhérer à une mutuelle, avec ou sans emploi, et sans limite d’âge. On peut souscrire une mutuelle à titre individuel ou à titre collectif. En effet, dans le cadre de l’Accord National Interprofessionnel (ANI fiche-actu-ani-octobre-2016), l’entreprise ou une branche professionnelle négocie un contrat pour ses salariés et leur famille.

Une complémentaire santé complète en partie ou en totalité les remboursements de la Sécurité sociale. Les garanties qui lient l’adhérent à sa mutuelle couvrent la plupart des frais médicaux, dont l’optique, le dentaire ou les frais d’hospitalisation. En Occitanie, plus de la moitié des habitants sont couverts par une offre de complémentaire santé mutualiste.

Pour connaître et contacter les mutuelles adhérentes d’Occitanie proches de chez vous, cliquez ici !

La Mutualité Française milite en faveur de la généralisation du tiers payant

Le tiers payant permet aux adhérents d’accéder à des soins médicaux sans avancer les frais. Ces frais sont directement pris en charge dans le cadre de conventions signées entre les mutuelles et les professionnels ou établissements de santé.

Chiffres clés

Avec 53 % de part de marché dans l’activité de complémentaire santé, les mutuelles constituent le 1er financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale.