Le Magazine Mut’Occitanie #9 Juillet 2019

Dans ce neuvième numéro, la Mutualité Française Occitanie revient sur les principales mesures et positionnement de la Mutualité Française en faveur du projet de loi « Ma Santé 2022 », présenté par Agnès Buzyn. Découvrez également le panorama de l’hospitalisation privée en Occitanie. Lamine Gharbi, Président de la Fédération de l’Hospitalisation privée, répond à nos questions sur l’offre de soins. Aussi, retrouvez le nouveau programme de prévention pour la santé des femmes enceintes dédié aux professionnels ainsi que les derniers temps forts en matière de santé et les événements à venir en Occitanie.

La France est actuellement confrontée à une crise profonde des services des urgences, révélatrice des changements nécessaires dans l’organisation des soins. Dans le même temps, le projet de loi « Ma Santé 2022 » est sur le point d’être adopté par le Parlement. Vous le constaterez dans ce numéro, nous sommes persuadés que ce texte peut conduire à de nouvelles formes de coopérations entre les acteurs sur le terrain (communautés professionnelles territoriales de santé, développement des assistants médicaux, recrutement de 400 médecins généralistes salariés, développement de l’espace numérique de santé…). Pour autant, la Mutualité s’interroge sur la portée des mesures visant l’accès aux soins des plus démunis (la région est au 4e rang des régions métropolitaines présentant les taux de pauvreté les plus élevés). Nous souhaitons une action et un soutien plus volontariste dans la création de centres de santé, modèle de plus en plus plébiscité par les professionnels de santé.

Dès cet été arriveront, comme chaque année, les annonces à venir du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS). Nous y serons très attentifs, car les premières pistes indiquent la nécessité de réaliser 4 milliards d’euros d’économie pour limiter la hausse des dépenses de santé à 2,3 % en 2020. L’Assurance maladie a identifié, à son niveau, un peu plus de deux milliards d’euros d’économie. Face à la demande croissante des besoins en santé, liés notamment au vieillissement de la population, nous serons vigilants à ce que les économies d’aujourd’hui ne se transforment pas, demain, en de nouveaux transferts de charges, directs ou indirects, pour les mutuelles.

Dans ce contexte, la question essentielle de la prévention doit être reposée. Parent pauvre des politiques publiques depuis de nombreuses années, notre conviction reste intacte quant à l’utilité de son développement, dès le plus jeune âge. C’est pourquoi nous sommes déjà engagés aux côtés de la Protection
maternelle et infantile et de la médecine scolaire. En Occitanie, l’Assurance maladie a lancé fin juin, une grande campagne de prévention bucco-dentaire adaptée aux différents cycles de vie et associant les acteurs locaux dont la Mutualité. Egalement gestionnaire de services de soins avec, notamment, 73 centres dentaires mutualistes sur notre territoire, il est naturel pour le mouvement mutualiste de s’engager dans le relais de cette campagne de prévention.

La détermination de la Mutualité à accompagner les transformations économiques, sociales et environnementales, doit guider notre action sur les territoires. Les militantes et militants mutualistes sont engagés dans cette démarche.

Bonne lecture et bel été à toutes et tous.

Pierre-Jean GRACIA
Président de la Mutualité Française Occitanie

Retrouvez  notre magazine consultable en ligne et de façon interactive !

Mut'Occitanie #9
  • PDF
  • 1 Mo
  • 10 juillet 2019
Télécharger

Autres outils & documents