Le Magazine Mut’Occitanie #12 Septembre 2020

Dans ce nouveau numéro, la Mutualité Française Occitanie présente le programme ICOPE conçu par l’OMS visant à limiter le nombre de personnes dépendantes dans les années à venir. Focus sur l’Institut Claudius Regaud et son nouveau Directeur Général ainsi que sur l’Institut du Cancer de Montpellier qui appelle à reprendre le chemin du dépistage ! Le développement de l’offre de soins des mutuelles à travers de nouveaux concepts, font encore l’actualité de cette rentrée.

Cette rentrée, marquée par la crise sanitaire et économique que nous traversons, doit être l’occasion, une nouvelle fois, de saluer la mobilisation des établissements de santé et des 480 services de soins et d’accompagnement mutualistes en Occitanie.

La Mutualité s’est aussi engagée dans les débats publics en apportant sa contribution, que ce soit lors de la concertation pour le Ségur de la Santé ou pour la création de la cinquième branche. Adaptabilité, innovation, réactivité, solidarité, le mouvement mutualiste a su démontrer toute son efficacité et poursuivra ses engagements en réponse aux besoins de la population sur nos territoires.

Cette rentrée fut également l’occasion pour le gouvernement d’annoncer la création d’une «taxe Covid» sur le chiffre d’affaires des complémentaires santé. Engagées depuis le début de la crise sanitaire, les mutuelles ont toujours indiqué vouloir contribuer à cette situation exceptionnelle. Pour autant, la Mutualité déplore que n’ait pas été pris le temps nécessaire pour évaluer sérieusement les impacts de la crise, et que ses propositions alternatives à la fiscalité n’aient pas été retenues.
Il n’a jamais été question de tirer des bénéfices de cette crise; cependant, le chiffrage des économies réalisées est «complexe». D’une part, car certains patients vont «rattraper» les soins non réalisés durant le confinement, d’autre part car «la faillite d’entreprises aura un impact sur le modèle économique des contrats collectifs». Ces rattrapages sont déjà bien réels, l’Institut du Cancer de Montpellier appelant à reprendre le chemin des dépistages des cancers. La sonnette d’alarme est tirée; à lire dans ce numéro les impacts d’un dépistage retardé sur les chances de guérisons.

Le Covid-19 a également eu une incidence considérable sur la vaccination avec une diminution importante du nombre de personnes vaccinées. A l’aune de l’épidémie de grippe hivernale, la Haute Autorité de Santé alerte sur la reprise d’urgence des vaccinations, en priorité chez les personnes fragiles et les nourrissons. La Mutualité, signataire de la charte régionale pour la vaccination des professionnels, encourage chaque citoyen à s’approprier les campagnes vaccinales.

Prévention toujours, avec la présentation du programme ICOPE conçu par l’Organisation Mondiale de la Santé, dont l’objectif est de limiter le nombre de personnes âgées dépendantes. Découvrez dans ce numéro les enjeux de ce programme de santé publique pour les personnes de 60 ans et plus, pour lequel plusieurs établissements mutualistes, se sont portés volontaires.

Enfin dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, la Mutualité Française Occitanie et ses partenaires proposent au grand public plus de 50 actions de prévention et promotion de la santé d’ici la fin d’année, dont quatre conférences en présentiel et distanciel, animées par des professionnels de santé sur des thématiques d’actualités.

Pierre-Jean GRACIA
Président de la Mutualité Française Occitanie

Autres outils & documents