Une conférence pour mieux appréhender le baby clash

Mythe ou réalité ? De plus en plus de couples se séparent après l’arrivée du bébé. Certains psychologues parlent de baby clash pour évoquer ce phénomène encore tabou mais pourtant bien réel. Bernard Geberowicz, psychiatre spécialisé en thérapie familiale, explique ce phénomène à l’occasion de la conférence « Le Couple face à l’arrivée de l’enfant, surmonter le baby clash » organisée le 12 avril à Montpellier par la Mutualité Française Occitanie.

L’arrivée d’un bébé est certes un événement heureux mais peut aussi être très difficile à gérer au sein du couple. Le Dr Geberowicz évoque, tout d’abord, la conception, la période de la grossesse dans le couple et les modifications qu’elle amène. Il poursuit avec la naissance de l’heureux événement qui va transformer la vie du couple. Les jeunes parents doivent faire face à de nouveaux défis auxquels ils ne sont pas toujours préparés.

« Aujourd’hui plus que jamais, la naissance d’un enfant représente un risque de crise pour le couple. Les futurs parents ne sont pas toujours préparés aux remaniements qu’impose la réalité de cet événement. Et souvent, au baby-blues succède un baby-clash. »

Témoigne Bernard Geberowicz.

Lors de cette conférence, le Dr Geberowicz explique aux nouveaux parents comment trouver leurs propres chemins pour entrer en contact avec leur bébé et développer un lien, sans perdre de vue leurs besoins personnels et conjugaux. Quelle crise le couple risque-t-il de traverser ? Comment anticiper ? Quels arbitrages définir entre les besoins des uns et des autres ? Quels temps pour le couple ?

« Apprendre à mieux communiquer, s’écouter, prendre en considération les difficultés, puis, aussi ne pas hésiter à parler de ce qui va bien ! Garder confiance, la solidarité et la synchronisation du couple en essayant de se comprendre par l’empathie et parfois, savoir demander, hiérarchiser ensemble et faire équipe. »

Conseille le Dr Geberowicz. Pour ce spécialiste se sont les clefs pour éviter le baby clash.

« Il n’y a pas d’expertise pour devenir des parents parfaits, l’objectif c’est de faire au mieux pour votre enfant. Puis, s’il vous renvoi l’amour et la confiance que vous lui donnez tant mieux, mais ce n’est pas l’objectif. »

Ajoute-t-il.

Dans la salle, des parents, des futurs parents, des sages-femmes, des psychothérapeutes et des professionnels de la petite enfance témoignent et s’interrogent « Signification du corps pour la mère et pour le père, comment se passe cette transition ? », « Maman depuis 3 ans, je n’avais jamais fait d’action de prévention à la parentalité, tout ce dont vous avez parlé ce soir je l’ai vécu. Ça me touche. Merci de savoir que ça existe et de pouvoir comprendre ce qui nous arrive », « Il existe un plan périnatalité en France, chaque couple peut suivre la préparation à la naissance et à la parentalité, c’est remboursé par la sécurité sociale », « On compte les heures de sommeil », « on ne se voit presque plus, on est comme des colocataires »…

Le Dr Geberowicz apporte de nombreux éclairages et éléments de réponse afin de tordre le cou à certaines idées reçues et leurs donne les clés pour construire la toute nouvelle famille.

Pour plus d’infos, téléchargez la brochure « Devenir parents » de l’INPES destinée aux futurs parents pour leur donner les moyens de vivre au mieux la grossesse et l’arrivée de l’enfant.