La clinique Beau Soleil signe une convention avec le CHU de Montpellier

Lors de l’administration des chimiothérapies, un dispositif informatisé effectue une série de contrôles, pour renforcer la sécurisation du processus.

La clinique Beau Soleil signe une convention avec le CHU de Montpellier, qui permet aux patients traités par chimiothérapie de bénéficier d’une prise en charge globale, sécurisée et conforme aux nouvelles exigences réglementaires.

Depuis janvier 2019, deux médecins en oncologie médicale du CHU de Montpellier, exercent à la clinique Beau Soleil, dans le cadre de la convention passée entre les deux établissements, pour l’administration des chimiothérapies et le suivi des patients sous traitement. Ce dispositif permet de sécuriser les protocoles destinés aux patients de la clinique Beau Soleil. Ainsi, l’établissement, géré par Languedoc Mutualité et le Groupe EOVI Mcd Santé Services, est en mesure de proposer une prise en charge globale, sécurisée et contrôlée, au plus près des besoins des malades.

Une expertise qui renforce les chances du patient

Concrètement, la primo chimiothérapie est obligatoirement prescrite par un centre autorisé, en l’occurrence le CHU. Elle peut ensuite être effectuée par «un établissement associé», dans ce cas, la clinique Beau Soleil. Au-delà de l’aspect réglementaire et de ses exigences, en s’associant au CHU et en faisant intervenir sur son site les praticiens de l’hôpital Saint Eloi, la clinique Beau Soleil renforce la qualité des soins, permet aux patients de bénéficier des meilleures compétences, sans avoir à changer de lieu de prise en charge. La première prescription de chimiothérapie s’effectue suite à une RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire), au cours de laquelle plusieurs praticiens expertisent chaque dossier et indique le traitement le plus adapté et ses modalités d’application.
A partir de ces recommandations, l’oncologue de l’établissement établit le protocole de soins. Le dispositif mis en place à la clinique Beau Soleil met toutes les chances du côté du patient, dans son combat contre le cancer, en lui apportant en plus d’une sécurité maximale, une expertise hospitalo-universitaire de haut niveau.

Un processus sécurisé

Chaque étape du processus de chimiothérapie de Beau Soleil est sécurisé, d’une part grâce à un système informatisé, qui effectue une série de contrôles lors de l’administration des traitements, et par la primo prescription, encadrée par des oncologues qui viennent du CHU. L’établissement traite les cancers digestifs, gynécologiques et urologiques, que ce soit sur le plan chirurgical ou pour les traitements, à base de chimiothérapie ou d’immunothérapie.