La clinique Beau Soleil à la pointe de la recherche mutualiste

La clinique Beau Soleil à Montpellier porte une spécificité forte dans le monde mutualiste. Elle est l’un des seuls établissements mutualistes à posséder un service de recherche étoffé. Elle est reconnue, au même titre que les trois CHU et les deux centres régionaux de lutte contre le cancer, en tant que structure habilitée pour la promotion de la recherche et de l’innovation.

Cet établissement de Languedoc Mutualité (Groupe Eovi Santé et Services), plus vieille clinique mutualiste de France, s’appuie sur les CHU de Montpellier ou de Nîmes pour mener des programmes de recherche, soit en tant qu’investigateur soit en tant qu’investigateur-promoteur. « Lorsque le groupe Eovi Mcd Santé et Services est né, fin 2016, nous avons voulu le placer immédiatement sous le sceau de l’innovation et de la recherche », précise René Game, Président de Languedoc Mutualité.

Deux types d’équipes sont en place à la clinique : des équipes dédiées, mais aussi des praticiens qui participent pour une partie de leur temps aux projets de recherche. La recherche mobilise une quinzaine de personnes à plein temps. « Montpellier est une ville universitaire. Tous nos praticiens interviennent au CHU, insiste René Game. Ils sont tous anciens chefs de clinique, avec une forte culture de l’évaluation et de la recherche clinique. »

De nombreux sujets de recherche sont menés ou ont déjà fait l’objet de publications, depuis la mise sur pied des équipes en 2001. Par exemple, le projet Nirs, recherche clinique en neurologie du sommeil. Il consiste à étudier les phases de sommeil de patients atteints de la maladie de Parkinson, par caméra infrarouge, pour déterminer les zones de mouvements normaux et anormaux dans le cerveau, et tenter d’améliorer les traitements.

Un autre programme, imminent, va se pencher sur les problèmes d’apnée du sommeil. Il consistera à équiper huit patients d’un stimulateur qui remplacera les appareils de pression positive, un masque à porter la nuit et que les patients ont du mal à supporter. La clinique Beau Soleil a été retenue pour ce projet par la Fondation de l’Avenir.

D’autres projets en oncologie, en rhumatologie ou en urologie sont encore à l’étude ou en cours de labellisation, tout comme des projets de recherche en organisation des soins afin de réduire les durées d’hospitalisation. Les progrès peuvent aussi concerner les salariés eux-mêmes. « La prochaine voie d’amélioration est celle de nos systèmes d’information », souligne ainsi René Game.