Coronavirus : Les engagements concrets du mouvement mutualiste sur l’Occitanie

Depuis le début de l’épidémie et l’annonce du confinement le 16 Mars dernier par le Président de la République, la Mutualité Française, 1er réseau sanitaire et social à but non lucratif de France, a renouvelé ses engagements auprès de ses établissements et de ses employé.e.s. Voici les premières mesures concrètes prises par la Mutualité Française avec un focus en région pour chacune d’elles.

1. Au niveau national, la Mutualité s’est organisée avec les différents hôpitaux et cliniques mutualistes pour déprogrammer les interventions non urgentes afin d’accueillir les patients atteints du coronavirus des hôpitaux de 1ère ligne. En région, les 3 cliniques mutualistes du groupe Languedoc Mutualité Eovi Mcd Santé et Services ont mises en place des téléconsultations, pour le suivi de certains patients et organisé un parcours patients COVID-19, avec des services dédiés. En appui et en collaboration avec les centres hospitaliers, les établissements ont préparé l’accueil de patients contaminés, ainsi qu’une mise à disposition de leurs personnels et équipements aux établissements de référence de leur territoire.

2. La Mutualité mobilise ses centres dentaires et polyvalents pour la prise en charge des soins pour les cas urgents, en lien avec les conseils de l’ordre et le suivi en ligne des patients. En Occitanie 75 centres de santé de dentaire sont concernés, c’est notamment le cas dans le Gers, où le centre de santé dentaire mutualiste d’Auch assure une permanence.

3. La Mutualité adapte l’accueil dans ses centres médicaux avec notamment une permanence de médecine générale. En Occitanie, 12 centres médicaux, dont celui de Toulouse Basso Cambo en Haute-Garonne ou celui du Chemin Bas d’Avignon à Nîmes, sont ouverts selon les permanences des médecins avec une priorité donnée aux urgences. Afin de répondre aux consignes de confinement et dès lors que cela est possible, les médecins généralistes proposent des consultations en télémédecine.

4. Les crèches mutualistes accueillent les enfants des personnels soignants dans plusieurs structures. Conformément aux décisions gouvernementales, les 36 crèches gérées par la Mutualité Française sur la région ont fermé leurs portes le 16 mars dernier. Cependant, elles restent à la disposition des autorités pour ouvrir certains établissements selon les besoins des personnels soignants et prioritaires. C’est actuellement le cas de 3 crèches en Haute-Garonne.

5. La Mutualité maintient les services à domicile pour les personnes les plus fragiles. En Occitanie on dénombre 49 services de soins infirmiers & hospitalisation à domicile. Par exemple, le pôle domicile autonomie et parcours de l’UDSMA-Mutualité Française Aveyron, regroupe plusieurs activités, centre de soins infirmiers à domicile, hospitalisation à domicile, services d’aide à la personne domicile. La continuité des services sont assurés avec une réorganisation des tournées et une priorisation des interventions.

6. La Mutualité est engagée à travers ses EHPAD mutualistes pour protéger les résident.e.s, assurer les soins indispensables, notamment grâce aux téléconsultations, largement utilisées dans ses établissements, mais aussi proposer un contact sécurisé avec leurs proches, informer les familles et répondre à leurs questions. En Occitanie 45 EHPAD sont mobilisés dans ce contexte : dans l’Aude, l’Aveyron, le Gard, la Haute-Garonne, l’Hérault, le Lot, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées Orientales, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

7. La Mutualité assure le traitement des urgences dans les magasins d’optique et centres d’audition mutualistes. Malgré la fermeture des 186 magasins de la région, les professionnels de l’enseigne mutualiste « Écouter Voir » restent disponibles pour répondre aux demandes des usagers par mail : lunettes cassées, lentilles de contact, besoin de piles, panne aide auditive, etc. pour tous et plus particulièrement pour les soignants et le personnel des magasins de première nécessité. C’est notamment le cas dans l’Aude où les équipes s’efforcent d’apporter des solutions à toute demande urgente à travers la mise en service d’une ligne d’urgence dédiée et une adresse de contact.

8. Le maintien des activités de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) est également assuré. Avec les mêmes mesures de sécurité que dans les EHPAD, les 8 établissements mutualistes de la région restent mobilisés. Il s’agit des centres mutualistes de rééducation fonctionnelle d’Albi et de Valence d’Albigeois dans le Tarn, l’établissement de soins de suite et de réadaptation l’Arbizon à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, le centre de rééducation fonctionnelle neurologique Propara à Montpellier, la clinique mutualiste Jean Léon à la Grande-Motte dans l’Hérault, ainsi que les 3 établissements présents à Cahors, Mercuès et Montfaucon dans le Lot.

La Mutualité Française reste particulièrement vigilante à ce que tous les salarié.e.s qui poursuivent leurs activités puissent le faire dans le respect des consignes de sécurité et de prévention.

Pour conclure, Pierre-Jean Gracia, Président de la Mutualité Française Occitanie, ajoute : « Cette crise sanitaire, violente et inédite, rebat le cadre de nos certitudes et réinterroge l’essentiel. Elle remet en lumière la nécessité de l’intérêt collectif et des valeurs d’entraide d’autant plus nécessaires dans les moments difficiles. C’est le sens même du mutualisme, qu’avec modestie et fierté, concrétise dans cette période particulière, l’engagement des acteurs mutualistes ».