Après les fêtes, comment retrouver l’équilibre ?

Comment revenir à une alimentation équilibrée après les fêtes qui sont très souvent synonyme d’excès. Que penser des cures détox post-fêtes ? Retrouvez les conseils et recettes d’une diététicienne pour équilibrer ses repas et préserver sa santé.

Comment revenir à une alimentation équilibrée lorsque l'on a l'impression que son corps s'est habitué à tous les plus des réveillons ?

Cécile Marie-Magdelaine, diététicienne : De la même manière qu’il s’est habitué aux « plus » des réveillons, il pourra s’habituer à une alimentation « plus facile à digérer » dès que votre alimentation sera plus équilibrée. De plus, les repas de fête correspondent souvent à des moments de vacances et le rythme de vie n’est pas le même ;  donc avec la reprise du travail vous ressentirez aussi le besoin de manger différemment pour vous sentir mieux. Et puis, bien souvent, après plusieurs jours de repas très copieux, on ressent plutôt le besoin de manger des repas plus légers, plus facile à digérer.

A chaque repas je vous conseille : des légumes, une portion de fruit, une portion adaptée de féculents (pain, pâtes, pommes de terre, semoule, légumes secs…) ; une portion adaptée de  viande/poisson/œuf ; un produit laitier… en sachant que les laitages sont moins riches en lipides que le fromage. Vous pouvez aussi décaler la consommation du fruit en collation.

Vous pouvez aussi consommer des potages « maison » : faciles à faire, peu onéreux, ils ont le mérite de nous faire consommer des légumes, de nous réchauffer avec les froids qui sévissent et ils plaisent aux petits comme aux grands.

La version « maison » vous fait peur ? Voici quelques conseils culinaires : il vous suffit de faire cuire tous les légumes que vous voulez avec un peu d’eau, du sel, du poivre, des herbes aromatique (thym, laurier, persil…) ou encore de l’ail, de l’oignon ou bien des épices. Vous pouvez aussi ajouter un féculent pour épaissir votre potage comme la pomme de terre, des lentilles… Faire cuire tous les ingrédients ensemble et mixer après cuisson. On trouve des mixeurs plongeant « premier prix » aux alentours de 10 euros. Vous pouvez aussi utiliser des légumes surgelés ou congelés. Vous ne savez que faire de vos tomates pelées en conserve ? Mettez-les à cuire avec de la pomme de terre, de l’ail, du persil, le jus des tomates et un peu d’eau. Après cuisson et mixage, vous aurez un délicieux potage à la tomate « maison » pour « trois francs six sous ».

Que penser des cures détox post-fêtes ?

Cécile Marie-Magdelaine : Il existe diverses cures détox mais les grands principes reposent sur le fait de manger « plus sainement » tout en débarrassant son corps des « toxines ».

Les aliments consommés sont majoritairement des aliments naturels et bien souvent des fruits, des légumes consommés crus, en potage ou sous forme de jus. Des tisanes peuvent également être consommées. Certaines cures vont également prôner la pratique du jeûne.

Eliminer les aliments gras, sucrés, l’alcool et la consommation de tabac peut également être appliqué en remettant en place une alimentation diet équilibrée ; donc sans cure détox. Consommer un peu plus de fruits, de légumes et de tisanes que pendant les fêtes ne peut pas faire de mal (surtout si la consommation était inférieure aux recommandations pendant les fêtes). Ce n’est donc pas un régime détox mais un simple retour vers un mode alimentaire plus « sain ».  Ces cures détox écartent toutes sources de protéines (animales et végétales) et nos sources de sucres « lents » ; l’alimentation est donc déséquilibrée de ce fait.

Après les fêtes, je vous conseille donc de reprendre une alimentation équilibrée, en privilégiant :

  • les viandes maigres et le poisson,
  • les cuissons sans matière grasse ou avec peu d’huile,
  • de limiter la consommation de beurre cru à 10g /jour

Et je vous conseille d’éviter la consommation de :

  • sauces grasses,
  • friture et produits préfrits,
  • charcuteries,
  • pâtisseries et gâteaux,
  • produits sucrés en tout genre,
  • alcool.

Le tabac est un autre type de consommation (autre qu’alimentaire) mais si vous pouvez réduire la consommation de tabac, voir l’arrêter, vous y trouverez également un confort de vie…

Une alimentation riche en fibres est-elle plus rassasiante ?

Cécile Marie-Magdelaine : OUI. Ce sont surtout les fibres insolubles qui sont rassasiantes. On les trouve principalement dans la peau des fruits et des légumes, dans les légumes, dans le son de blé, dans certaines légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches…), dans les céréales complètes.

Vous voyez donc qu’il y a un intérêt supplémentaire à consommer des légumes à chaque repas et des fruits sur la journée. Les apports en féculents peuvent aussi être sous forme de légumineuses, céréales complètes. De cette manière, vous obtiendrez de bons apports en fibres et vous vous sentirez mieux rassasié(e).

 

Source : ciqual.anses.fr / Contenu édité le 10/01/17